Antoni SMYCZYŃSKI
Né le 17 janvier 1895 à Krotoszyn, Pologne.
Décédé le 10 Octobre 1955 à Łabędy, Pologne, à l'age de 60 ans.
Inhumé le 14 Octobre 1955 dans le cimetière de Krotoszyn parmi les résistants de Grande Pologne 1918/1919.
1939
9 septembre 1939, accord Franco-Polonais pour la création d'une dividion Polonaise en France.
15 septembre, appel à la mobilsation des Polonais par l'anbassadeur de Pologne en France.
Au nom de la République de Pologne et en vertu de l'accord signé entre la Pologne et la France le 9 septembre 1939 :

J'ordonne à tout citoyen Polonais du sexe marculin résidant ou de passage en France n'ayant pas jusqu'à ce jour contracté d'engagement dans l'armée Française, âgé de 17 à 45 ans (jusqu'à 50 ans pour un officier de réserve de l'armée Polonaise) de se présenter le 29 septembre à la mairie de la localité qu'il habite en vue du recensement. Les citoyens soumis au recensement sont avertis que dans un délai très bref après le recensement ils seront convoqués par voie d'affiches devant les commissions de révision chargées de déterminer leur aptitude physique au service militaire dans l'armée Polonaise en France.

L'ambassadeur de Pologne.
Centre de recrutement de Bar-le-Duc, engagé volontaire.
La formation de la 1ere Division d'infanterie Polonaise debutera le 17 novembre 1939 a Coëtquidan (1 Dywizja Grenadierów)
20 Novembre, pour Antoni, mobilisation et départ pour le camp de Koëtquidan.
Camp de Koëtquidam en 1939
Certificat de présence au corp en date du 22 Novembre 1939 - Compagnie des Pionniers N°1
( Correction, Gironde est le nom de sa rue d'habitation, la ville est Robert Espagne dans la Meuse. )
Incorporé le 22 novembre 1939, date anniversaire de sa fille (15 ans)
Classe 1895 - N° d'incorporation 7454 - Grade : Sergent

ACCORDS MILITAIRES conclus entre
LA POLOGNE et LA FRANCE
LE 4 JANVIER 1940

Le Gouvernement polonais et le gouvernement français,
se référant aux accords franco-polonais de 1921 et de 1925
ainsi qu'au procole du 4 septembre 1939.
Désireux de collaborer en vue de la restitution de l'armée
polonaise.
Sont convenus les dispositions suivantes :

ARTICLE I.
L'Armée polonaise avec son Haut Commandement sera reconsti-
tuée sur le territoire français.

ARTICLE II.
L'Armée Polonaise sera soumise aux Autorités Suprêmes polonaises.
Jusqu'à la cessation des hostilités, L'Armée polonaise sera placée,
en tant qu'armée d'Etat allié, sous les ordres du Général commandant
en Chef de l'Armée Française, Commandant en Chef des forces terrestre.

ARTICLE III.
L'Armée Polonaise se recrutera parmi les ressortissants Po-
lonais, dans les catégories suivantes :
1. - Militaires venant de Pologne.
2. - Militaires de classes de réserve convoquées sous les drapeaux sur le territoire français ou ailleurs.
3. - Recrues appelées sous les drapeaux sur le territoire Français ou ailleurs.
4. - Engagés volontaires
Le gouvernement Français aura le droit de maintenir dans leurs
emplois les citoyens Polonais démobilisables dans les mêmes condi-
tions que les ciyoyens Français de la catégorie correspondante et
nonobstant les dispositions de l'article 8 du décret du 15 mai 1939.
Les dispositions de la Loi du 11 juillet 1938 sur l'organisa-
tion de la Nation en temps de guerre, et notamment celles prévues
par l'article 15 de cette Loi, sont applicacles aux citoyens polo-
nais dans les mêmes conditions qu'aux citoyens français.
Les cadres de L'Armée Polonaise pourront être, sur la demande
du Haut Commandement Polonais,complétés ou renforcés par les mi-
litaires Français détachés à cette fin.
Des éléments destinés à entrer dans la composition de L'Ar-
mée Polonaise pourront être formés sur le territoire d'autres pays.

ARTICLE IV.
L'Armée Polonaise sera composée des Etats-majors et unités
suivantes :
1. - HAUT COMMANDEMENT
2. - Eléments a constituer en première urgence :
a/ des divisions en nombre correspondant aux effectifs;
b/ des centres de perfectionnement d'officiers d'Etat-
Major et de toutes armes et des écoles d'élèves-of
ficiers et d'élèves sous-officiers;
c/ des forves aériennes dont l'organisation fait l'objet
de deux accords, l'un entre le Gouvernement Polonais et le Gouvernement Français, l'autre entre le Gouverne-
ment Polonais et le Gouvernement Britannique :
3. - Eléments a constituer en seconde urgence :
a/ des unités légères mécaniques;
b/ des unités de D.C.A. ;
c/ des Etats-Majors, éléments et services de groupes d'opérations;
4. - Des unités blindés constituées en première ou en seconde
urgence, suivant les disponibilités en matériels;
5. - Une marine de guerre dont l'organisation fait l'objet
d'un accord entre le Gouvernement Polonais et le Gouvernement Britannique.

ARTICLE V.
Les autorités militaires française mettront à la disposition
du Haut-Commandement Polonais les camps nécessaires à l'instruction de L'Armée Polonaise.

ARTICLE VI.
Les militaires Polonais seront justiciables devant les tribunaux mi-
litaires Polonais dont la compétence et le fonctionnement seront
déterminés dans un protocole qui sera annexé au présent accord.

ARTICLE VII.
Les officiers occupant dans l'Armée Polonaise un emploi
prévu dans les tableaux d'effectifs auront droit à la solde et
aux indemnités allouées aux officiers de leur grade /I échelon/
dans L'Armée Française. Les officiers non porvus d'emplois,
mais aptes aux services, auront droit à la solde de non activité pour supression d'emploi. Les officiers inaptes au service, par
suite de blessure ou d'infirmités imputables à la guerre, auront
droit à la solde de non-activité pour infirmités temporaire.
Les sous-officiers et hommes de troupes de L'Armée Polonai-
se toucheront dans les mêmes conditions que les sous-officiers
et hommes de troupes Français soit à la solde mensuelle /I éche-
lon/ soit à la solde journalière, ainsi que toutes les indem-
nités complémentaires.

ARTICLE VIII.
D'une manière générale les officiers, les sous-officiers et les hommes de troupes de L'Armée Polonaise jouiront des mêmes
droits que les officiers, sous-officiers et leshommes de troupes de L'Armée Française.

ARTICLE IX.
Les sommes nécessaires pour l'organisation, l'équipement
et l'entretien de L'Armée Polonaise en France, ainsi que des ser-
vices du Ministère des Affaires Militaires, seront avancées par le
Gouvernement Français et portées au compte du Gouvernement Polonais.
Les avances couvriront notamment tous les frais afférents
aux opérations de recrutement et d'incorporation, à la solde des officiers et des hommes de troupe, au ravitaillement, à l'instruc-
tion, à l'habillement, à l'armenent, à l'équipement des unités
et des services auxiliaires, suivant les tableaux français d'ef-
fectifs et de dotation et aux allocations des officiers en dispo-
nibilité du commandement.

ARTICLE X.
Les militaires de L'Armée Polonaise, ainsi que leurs fem-
mes enfants mineurs, ascendants et autres ayant-droit, jouiront
des mêmes droits que ceux reconnus par la législation Française
aux militaires Français, à leurs femmes, enfants mineurs, ascen-
dants et autres ayants-droit.
Ces droits resteront ouverts jusqu'à la date du retour en
Pologne du Gouvernement Polonais ; leur exercice sera subordonné
à la présence des titulaires sur le territoire de la France métro-
politaine, des colonies et des pays de protectorat ou sur les territoires sous mandat.
Les sommes dues au titre des dispositions du présent article
seront avancées par le Gouvernement Français et portées au compte du Gouvernement Polonais.

ARTICLE XI.
Les états des sommes mentionnées aux articles IX et X du
présent accord, ainsi que les pièces justificatives seront commu-
niquées au Gouvernement Polonais au fur et à mesure des dépenses
effectuées.
Les modalités et les conditions du remboursement des sommes
avancées par le Gouvernement Français en application du présent
accord feront l'objet d'un accord a conclure ultérieurement.

ARTICLE XII.
Sont abrogés les dispositions de l'accord du 9 septembre
1939 sur la création d'une division Polonaise en France, ainsi
que celles du Protocole d'exécution du 21 septembre 1939.

ARTICLE XIII.
Les modalités du présent accord seront ré-
glées d'un commun accord, au fur et à mesure, par les autorités
compétentes françaises et Polonaises.

ARTICLE XIV.
Le présent accord entrera en vigueur au jour sa signature.
Signé : SIKORSKI Paris, le 4 janvier 1940.
Ed. DALADIER Pour copie conforme,
signé : LOYKO-REDZIEJOWSKI, Colonel
1re Division d'Infanterie Polonaise (1re DIP) / 1re Division de Grenadiers Polonais - 1re DGP
La 1ere DIP compte 16165 hommes sous les ordres du Général Boleslaw Bronislaw DUCH
- Chef d'Etat-Major : Lieutenant-Colonel SKRZYDLEWSKI
- Commandant de l'Infanterie Divisionnaire : Colonel GRABOWSKI
- Commandant de l'Artillerie Divisionnaire : Général NIEMIRA
Infanterie :
- 1er Regiment de grenadiers de Varsovie ( ou 1er RIP ) . Colonel KOCUR
- 2e Regiment de grenadiers de Grande Pologne ( ou 2e RIP ) . Colonel ZIETKIEWICZ
- 3e Regiment de grenadiers de Silesie ( ou 3e RIP ) . Colonel Mieczyslaw WNUK
- 13e Compagnie de Pionniers Divisionnaires
- 14e Compagnie Divisionnaire Anti-Chars du 1er RIP (14/1er RIP)
Artillerie :
- 1er (ou 101e) Régiment d'artillerie legere de Vilnius ( ou 1e RAPol ) . Colonel BRZESZCZYŃSKI
- 1er (ou 201e) Régiment d'artillerie lourde de Pomeranie ( ou 201e RAPol ) . Lt-Colonel ONACEWICZ
- 10e Batterie Divisionnaire Anti-Chars du 1er RAL Polonais
- 185e Parc d'Artillerie :
    185e Compagnie d'Ouvriers d'Artillerie
    385e Section de Munitions Automobile
Cavalerie :
- 8e Regiment de Uhlans ( ou 1er GRDI Pol ) . lt-Colonel Kasperski
Génie :
- 1e Bataillon du Genie de Modlin ( ou Cies 185/1 et 185/2 de sapeurs-mineurs )
Transmissions :
- Bataillon de transmissions de Gdansk ( ou Cie telegraphique 185/81 et compagnie radio 185/82 )
Train :
Compagnie Automobile 385/44
Intendance :
- Groupe d'Exploitation Divisionnaire 185 (GED 185)
Service de Santé :
- 185e Groupe Sanitaire Divisionnaire (GSD 185)
Le 20 avril le poste de commandement de la division est installé à Colombey les Belles
La division est affectée à la réserve de la 4e Armée en Meurthe et Moselle
Entre le 20 avril et le 18 mai , les differentes unités s'installent dans la zone de Courcelles , Ruppes, Bagneux
Le 19 mai , la division se met en mouvement et s'installe dans la zone de Luneville , Sommerville et Arracourt.
Le 19 mai détachement de certaines unités du régiment :
- Le bataillon du genie de Modlin est detaché à la 4e Armée puis au 20e Corps d'Armée.
- Les Regiments d'artillerie de Vilnius et de Pomeranie sont detachés au 20e Corps d'Armée.
- Les CDAC et BDAC sont detachés a la 52e division d'infanterie.
- le 8e de Uhlans est detaché au Secteur Fortifié de la Sarre ( 20e CA ) ( effectif le 6 juin )
 
Collection de photos d'Antoine SMYCZYŃSKI, aujourd'hui patrimoine familial.
Dates inconnues avec cepandant un détail d'importance, aucune arme n'apparait sur ces clichés.
Au matin du 21 juin 1941, le Général Duch, diffuse l'ordre "4444", cet ordre stipule de ne pas se rendre à l'ennemi et de
poursuivre ailleurs et par tous les moyens les combats. Toutes les armes sont alors détruites.
...Dates possibles, entre le 21 et 27 juin 1941...
Fait prisonnier le 27 juin 1941 à Baccarat et envoyé au Frontstalag 210 de Strasbourg.
Paru dans un journal en 1940 (inconnu) mais écrit en Polonais.
Première étape d'un voyage qui le conduira ensuite en Camp de prisonniers en Allemagne.
Stalag IV-B Mülhberg sur Elbe
Camp du Bourget en 1941
Libéré par les autorités Allemandes le 24 mars 1941
Centre de libération des P.G. de Bar-le-Duc le 30 octobre 1941
    Wednesday, June 23, 2021     Polish Name day : Wanda, Józef, Albin